La dévouée

Au tour de Claudine de répondre à nos questions! Découvrez une passionnée qui se dévoue corps et âme pour Axial et ses clients depuis 9 ans. Vous avez envie de faire carrière comme chef d’équipe? Elle vous donne la recette pour réussir…

 

Claudine Humbert

 

  1. Ça fait presque 9 ans que tu es ici. Qu’est-ce qui te garde chez Axial?

Plusieurs choses, mais je suis surtout encore ici parce que j’y crois énormément : l’expertise qu’on a développée avec les années, la synergie de l’équipe, les valeurs profondes de l’entreprise et notre raison d’être en affaires. C’est en lien direct avec mes valeurs personnelles et professionnelles.


  1. Axial en un mot.

Expertise.


  1. Laquelle de nos valeurs te représente le plus et pourquoi? Innovation, engagement ou respect?

L’engagement. Envers les clients : toujours être à l’écoute et faire en sorte qu’ils aient du succès avec leurs projets. Envers l’entreprise : être là, être dévouée et travailler en équipe. Et c’est aussi l’engagement de l’entreprise envers moi et tous les employés: formations, cours, perfectionnement, confiance. Bref, tout ce qui fait qu’on ne prendra jamais rien pour acquis!


  1. À quoi ressemble une journée typique de Claudine Humbert, chef d’équipe?

Une journée typique avec moi, ça n’existe pas tellement parce que ça bouge beaucoup, mais en gros, je m’assure que les projets de l’équipe soient bien définis. Je travaille avec les intégrateurs et les programmeurs pour que les technologies, les processus utilisés et le contrôle qualité répondent aux objectifs du clients. 


  1. Tu es très occupée, tu concilies travail et famille, tu aimes aussi faire la fête… Peux-tu nous donner ta recette pour arriver à tout faire?

Il y a environ un an, j’ai commencé la course et, même si ça ne me tente pas toujours, c’est vraiment un exutoire. J’ai vraiment besoin de ça pour évacuer et vider ma tête puisque le travail fait partie intégrante de ma vie. Un ami à moi m’a récemment dit « Ma vie est comme un blender où vie personnelle et professionnelle se mixte » et ça me représente aussi.  Je ne me prive pas d’aller voir un spectacle à l’école de mes enfants pendant la journée, et j’ouvre aussi parfois mon ordinateur pour travailler un peu la fin de semaine. Il faut savoir trouver l’équilibre dans tout ça et je pense avoir cette capacité de prendre du recul et prioriser.


  1. Qu’est-ce que ça prend pour devenir un bon ou une bonne chef d’équipe?

Il faut être caméléon, il faut être à l’écoute des besoins clients et savoir les transmettre à l’équipe. Cette personne travaille toujours pour le bien de l’entreprise, mais jamais au détriment du client non plus. Son travail est en grande partie de s’assurer que l’harmonie règne… Mon p’tit côté Jeannette Bertrand me sert très souvent dans mon rôle de chef d’équipe!


  1. En quoi tes études en communication profil relations publiques t’aident dans ton métier?

C’est sûr que mon parcours est un peu atypique. Je voulais travailler en relations publiques, mais la vie m’a amenée en région donc les cabinets de « PR » étaient plus rares. Je me suis donc retrouvée à travailler en Web. C’est une formation un peu plus généraliste qui me permettait d’avoir plusieurs opportunités.  Je dis souvent qu’étudier à l’université ne m’a pas appris à exercer le métier que je fais aujourd’hui ou n’importe quel autre que j’aurais pu avoir. Un parcours académique comme le mien m’a permis de m’ouvrir l’esprit, d’améliorer ma capacité à synthétiser les informations, devenir encore plus organisée, être à l’écoute, bref devenir polyvalente! Ce qui m’aide le plus est le côté relationnel et même voir « gestion de crise » qui m’aide au quotidien avec les clients ou les collègues.


  1. Une réalisation dont tu es fière. Pourquoi?

Côté personnel, je suis fière d’être toujours restée moi-même (et d’avoir pu rester moi-même). Oui, je parle fort, mais j’ai de l’énergie et c’est comme ça alors je n’ai jamais essayé de changer. Côté entreprise, je dirais que je suis fière de la façon dont on a évolué en équipe avec le temps et qu’on a réussi à mieux se structurer. On s’est énormément amélioré dans toutes les sphères de l’entreprise.  Ce dont je suis le plus fière c’est d’avoir eu un rôle à jouer dans le succès qu’Axial connaît aujourd’hui.


  1. De quel plaisir quotidien ne pourrais-tu pas te passer au travail?

Parler à Marie-Josée, ça fait toujours du bien.


  1. Que fais-tu à l’extérieur du bureau?

J’ai deux jeunes filles de 3 et 7 ans donc je passe beaucoup de temps avec elles et mon mari. Je suis toujours en action : activités diverses, évènements de course, beaucoup de souper entre amis ou en famille, etc. Je profite de la vie. Je suis une fille hyper près de mon monde alors pour moi, c’est important de partager des moments avec mes amis et ma famille.


  1. Dis-moi une chose que tes collègues ne savent pas à ton sujet.

Je suis assez livre ouvert et je me fais un plaisir de partager tout à tout le monde. Mes tranches de vie sont racontées avec plaisir! Disons que je n’ai pas beaucoup de secrets pour les gens qui m’entourent y compris mes collègues. Par contre, je crois qu’aucun collègue ne sait que j’ai des origines Suisses-Allemandes.